Une meilleure santé des Français est possible par la prévention, une garantie d’accès aux soins et moins de gaspillages

Tous les participants au débat du 23 février 2017 à Poissy, dont de nombreux professionnels de santé (médecin généraliste, infirmier scolaire, psychothérapeute…), jugent que si vous voulons préserver notre système « génial », nous devons le réformer, et que même si cela prendra 1 ou 2 générations, il existe des mesures simples qui peuvent être mises en œuvre rapidement.

Capture d_écran 2017-03-20 à 14.30.53

Ils attendent du mouvement En Marche ! d’être mieux écoutés, en tant que professionnels de santé ou société civile, que les gouvernants et parlementaires des décennies écoulées.

Le contenu de notre débat s’est articulé sur les axes suivants :

L’un des axes majeurs est de faire plus de prévention, et ainsi d’éviter de développer des pathologies, à travers :

  • l’éducation à l’école et en entreprise, sur les maladies virales, les gestes qui sauvent, l’alimentation, le brossage des dents… Par exemple, aux États-Unis, il existe des professionnels de santé dédiés à la prévention.
  • le « Patient Empowerment », qui consiste à responsabiliser les patients sur leur capital santé (1). Par exemple, dans le domaine de la Santé Connectée, bientôt des logiciels aideront les patients à observer le traitement prescrit. Aujourd’hui, environ 60% d’entre eux ne le respectent pas, entraînant des dérèglements, des pathologies et parfois le décès.

En ce qui concerne les soins, encore faut-il y avoir accès : les déserts médicaux sont de plus en plus nombreux. Même à Poissy le nombre de médecins généralistes et de gynécologues diminue du fait de départs à la retraite. Il faudra se poser la question du numerus clausus. Par ailleurs, les maisons de santé pluridisciplinaires sont une partie de la solution.

Les participants défendent une vision globale de la santé (2) et une prise en charge globale du patient. Nous avons débattu des idées suivantes :

  • Les techniques parallèles (hypnose, aromathérapie…) et les consultations psy devraient être mieux remboursées pour élargir les possibilités de soins et la liberté de choix du patient,
 quels que soient ses moyens. Cela ferait aussi diminuer la consommation de médicaments. Mais la difficulté est d’apporter des preuves scientifiques de leur efficacité.
  • Le temps d’écoute et la dimension humaine à tendance à disparaître. Par exemple, les médecins « surbookés » accordent maximum 15 minutes à chaque patient. Par ailleurs, le lien social est préventif et thérapeutique : faire retrouver des liens sociaux à un patient isolé participe à sa guérison.
  • Le groupe lève une alerte sur la santé spécifique des femmes, menacée par la fusion de la filière gynécologique dans la filière chirurgie, qui aura pour conséquence une difficulté grandissante à trouver un gynécologue (de moins en moins d’étudiants choisissent cette filière) et que les gynécologues auront de plus en plus recours à la chirurgie pour traiter les patientes.

Pour permettre tout ces changements, il faut aller chercher des économies dans notre système, et elles existent ! Nous avons évoqué plusieurs pistes :

  • Faire acheter les médicaments à l’unité, ce qui limitera le gaspillage.
  • Sensibiliser les citoyens au coût des soins. « La santé n’a pas de prix mais la médecine a un coût ». La transparence des tarifs devrait être appliquée, par exemple aux Urgences.
  • Favoriser la médecine ambulatoire (sans hospitalisation).
  • Permettre aux médecins de consulter la nuit en appliquant une tarification majorée.
  • Peut-on s’inspirer de l’Angleterre ? le coût y dépend des ressources de la personne, les médecins sont salariés. En France, la rémunération à l’acte incite à faire plus d’actes.

(1) attention, ne pas confondre avec le fait de rendre le patient responsable, sous-entendu coupable, de sa maladie.
(2) la santé est un état de bien-être physique, psychologique, psychique et social.

Retrouvez ici les propositions d’En Marche ! portées par Emmanuel Macron : https://en-marche.fr/emmanuel-macron/le-programme/sante

Merci à tous les participants pour ce débat bienveillant et riche !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s